Rogan Town

La petite ville de Rogan town est situé au Sud des USA. Criminelles et peu commode, venez vous y-établir.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hatsuse Izuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatsuse Izuna
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 5
Expérience : 0
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 24

Feuille de personnage
Étude:
0/100  (0/100)
Science:
0/100  (0/100)
Prestige:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Hatsuse Izuna   Mar 4 Avr - 23:35

Nom/Prénom :
Hatsuse Izuna

Age : 
21 Ans

Sexe : 
Féminin

Groupe : 
Sécurité

Métier : 
Shérif Adjointe/Professeur à temps partiel

Ethnie : 
Asiatique [Japonaise]



Description physique :

Izuna n'est pas très grande n'y très grosse. Cinq pieds quatre pouces, poitrine 34 B, Poids approximativement 125 livres, calculant les trois livres d'encre et deux de bijoux lorsqu'elle sort un peu. Revêtant toujours un kimono rouge avec comme motif de jolies de pétales de "sakura" [signigiant fleur de cerisier]. Lorsqu'elle remplit le rôle du Shérif l'on peu voir sur son dos un tatou symbolisant un cerisier recouvert de cendre et un seul bourgeon encore intact, car son kimono retenu par une ceinture lui retombe sur les jambes telle une longue jupe lousse qui ne brime aucun mouvement. Mais lorsqu'elle est demander comme enseignante adjointe elle est habillé d'un habit traditionnelle japonais d'écolière qui dû au fait qu'elle n'a point bien grandit lui fait encore. Chandail blanc et bleu foncé, cravate rouge, Jupe courte bleu très foncé et des bas nylons pour enrichir un peu sa féminité. Sur ce même point elle ce maquille pourtant que très légèrement. Rouge à lèvre d'une rouge vif, Crayon pour les yeux et légèrement de phare à joue pour une petite teinte rosée.


Description Mentale :
Douce, douce certe comme l'air frais chatouillant votre peau un doux matin d'été en pleine campagne. Presque inaperçue, mais pourtant droite et fière. Hatsuse-san fut appris à un âge très jeune a écrire et parler trois langues; Français, Anglais, Japonais. Toujours pourtant forte en math et malgré un physique plus petit que la moyenne une endurance très forte pour sa taille elle se cru toujours au premier rang autant académique que dans la vie de tous les jours. Elle s'éprend toujours du mauvais gars, Hatsuse-san est rêveuse mais réaliste. Elle est prône, mais elle n'est pas arrogante. Aguicheuse, mais pas agace. Elle aime être séduite, non pas être prise pour acquis. Elle à toujours ce petit visage plat et presque sans émotion, mais en vrai elle sourit à la vie et aux gens qui la partage. Elle possèdes ses convictions malgré toujours être prête à écouter les autres !

Histoire :

Petite fleur couché sous un ciel provenant du pays du soleil levant. Petite étincelle de vie dans ce monde ravagé par la guerre et le temps. Hai no naka ni ushinawa reta chīsana sakura, définition lui étant donnée de naissance [petite fleur de cerisier perdu dans les cendre]. Rêveuse, amoureuse, passionnée et protégée, tel fut sa vie d'avant. Ses parents et grand-parents venaient de s'installer à RoganTown lorsqu'elle fut née, ce fut sa chance. Mais parlant de chance, peu être ses origines et leurs idéaux l'avait légèrement aidé dans la vie.

Née joyeuse, elle ne pleurait pas dans les bras de sa mère, n'y de son père et de son frère légèrement plus vieux qu'elle. Mais dès qu'elle touchait le sol c'était la crise de panique. Puis elle eu deux ans, c'était suffisant pour apprendre à lire et écrire. Les maths, matière déjà favorite fut presque tout de suite surpassé le niveau de son frère trois ans plus vieux. Elle atteint cet âge, 5 ans déjà. Elle parlais Français, Anglais et Japonais couramment, mais possédait quelque difficulté à écrire le Japonais. Elle était si petite à cette époque. Son grand-père avaient construit derrière la maison un autel à la déesse du soleil et de l'univers, Amaterasu. Puis un Dojo. Vivant en campagne et ayant un terrain plus large c'était facilement faisable. Son père était forgerons, appris de son grand père avait créer une multitude d'arme, poignard et machette principalement pour la milice et les shérifs en échange du terrain. Capable de faire certain type de balle d'arme de poing aussi leurs renommée fut vite fait bien fait. Puis la famille se sépara, combat interne. C'est à ce moment, 7 ans que Hatsuse-san pris des cours avec son grand-père pour apprendre le Kendo, l'art du sabre. Cet art fut transmit de génération en génération et précieusement conservé.


Dix ans c'est un grand âge. Deux chiffres s'y colle pour la première fois de ta vie et probablement jusqu'à la fin de cette dernière. Un peu plus indépendante et certainement beaucoup trop fier pour ce que ça signifiât vraiment. Elle sortait plus, elle n'avais que très peu à apprendre et ses notes à l'écoles furent les meilleurs dans toutes les matières. Sortant généralement avec son frère plus vieux et le meilleurs ami de ce dernier, duquel, dois-je vous spécifier qu'elle en était tombée amoureuse ? Ah et puis vous verrez bien. Elle le voyait déjà comme son époux, cet homme noir, d'origine nigérienne, sans peur et fort comme un bœuf. Il s'entraînait aux toutes petites heures du matin et passait devant la maison d'Izuna qui s'empressait à tous les matins de le rejoindre pour un petit jogging de santé. Le soir il s'entraînais au Kendo avec elle et le grand père. Ironique non ? Le matin il était trop rapide et capable pour qu'elle puisse le suivre, le soir elle était maîtresse de son art et il ne semblait point capable de rattraper l'écart entre eux. Puis des gans on commencé à ce former, elle était rendu à 12 ans. Que le temps passe vite. Son grand-père malade mais heureux de voir sa joie de vivre la laissait sortir aux heures qu'elle souhaitait. En cachette elle se fit tatouer un cerisier recouvert de cendre et avec un seul bourgeon encore intact. Elle trouvais sa cool, quelqu'un avaient maîtrisée de nouveau l'art du tatouage. 



C'est peu de temps après, 13 ans que sa vie s'écroula, le bonheur n'existait plus. Sa mère décède d'une nouvelle maladie grave au poumons. Les médecins disaient que c'était un cancer. Avec le peu d'information après la guerre très peu de gens savaient ce qu'il en redoutait. Son père perdit une main dans sa fonderie ce qui ralentissait son travail de 3 fois sa production. Sa grand-mère décède dans son sommeil d'une crise cardiaque, au moins elle elle est morte heureuse avec un sourire aux lèvres se disaient-elle. Le lendemain son grand-père lui annonce qu'elle avait finalement maîtrisé le plus haut dan de Kendo. Elle était fier et heureuse a nouveau, bien que ce ne dura point. Tomber du balcon du deuxième étage lors d'une faiblesse son grand père se brise le cou et meurt instantanément. Elle ne parlait plus déjà, seulement quinze ans. Son visage était devenu fade et sans émotions, ses cheveux poussait tout croche et elle ne prenait plus soin d'elle même. Elle avait entrer avec son petit copain, le meilleur ami de son frère dans un gang. Elle était sans pitié et ses techniques avec un katana faisaient en sorte que n'importe qui avec une machette ne la toucherai jamais. Mais ses émotions furent touché par une machette lorsqu'il se prit un coup au niveau de la nuque. Une autre vie disparut instantanément. Elle venait de parler pour la première fois depuis la mort de son grand-père.  Elle furent retrouver dans un entrepôt désaffecté par un shérif qui suivait au beau milieu de la nuit les pleures d'une jeune fille. Retrouvé dans une vision d'horreur, au beau milieu des corps de ceux qui ne lui avaient pas échappés, un corps saignant sur son beau kimono et des cris incompréhensible, bien que la situation parlait d'elle même et des larmes comme même ce shérif ne du pas en voir beaucoup dans sa vie. Elle pleura jusqu'à en perdre connaissance.


Lorsqu'elle se réveilla du choc, elle pris son courage à deux main et demanda à son père de l'aider à ce forgé un Daï-Katana [Katana deux mains] de la même longueur que dans les cours de Kendo qu'elle suivait avec son grand-père. Étonné mais étrangement déjà prêt il lui montra d'abords toutes les techniques de forgerons qu'il connaissait. Avec l'école, l'entraînement qu'elle n'avais pas abandonné, son frère mourant du cancer et son père avec une main en moins et une santé fragile elle ne dormais presque pas. Son visage est resté presque sans émotion, mais ses yeux aspirait à la vie. Tel une forêt qui renaît sur des cendres. Son tatouage avait-il pris signification ? Seul le temps nous le dirai. 19 ans. Oui 4 ans de misère pour apprendre a forgé et se faire sa propre arme. Arme qu'elle traînais avec elle même à l'école. Déjà l'année fut terminé et elle se fit offrir deux opportunité. Le shérif qui l'avais sauvé lui offrit de devenir son adjoint, l'autre fut de devenir professeur à temps partiel vu son niveau académique très élever.


[À Terminer & Coriger] 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hatsuse Izuna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rogan Town :: Vos Premier Pas :: Présentation-
Sauter vers: